Semaine 9 – le bilan: retrouver de l’énergie par l’auto hypnose.

Bonjour à tous !

Je ne sais pas pour vous mais cette semaine j’ai beaucoup apprécié les trois techniques d’auto hypnose que nous a partagées Virginie dans son article de la semaine 9. Trois exercices pratiques de visualisation dont le but était de nous ressourcer.

Une nouvelle idée de format ?

Il m’a fallu un peu de temps pour m’approprier ces exercices et c’est la raison pour laquelle je souhaitais vous proposer une version audio ou vidéo des exercices afin de faciliter votre expérience. Vous la trouverez en début de semaine en cliquant sur ce lien.

Le format audio est une bonne solution pour s’imprégner de chaque étape. Elle favorise notre familiarisation avec la technique.

Je me demande d’ailleurs si cela pourrait vous intéresser d’avoir ce type de format également pour les articles du blog. Personnellement je consomme énormément de livres audio et de podcast que je peux écouter en effectuant des tâches peu agréables ou durant mes déplacements en voiture par exemple.

N’hésitez pas à me donner votre avis dans les commentaires … et revenons à nos moutons !

auto hypnose

 

Des freins en découvrant ces techniques d’auto hypnose ?

Au départ j’ai craint de manquer de temps. Mais Virginie avait pris soin de nous proposer des techniques courtes. J’ai donc pris le parti d’essayer ces techniques durant mes pauses de la journée.

En définitive les moments les plus propices on été le temps de pause au travail, parfois à la place d’une micro-sieste. Mais également en fin de journée.

Je n’ai pas pu expérimenter ces techniques le matin pourtant je suis convaincue que cela pourrait être une très bonne idée d’inclure ces techniques dans un rituel de lever (du même type que les SAVERS du Miracle Morning de Hal Elrod). En effet, de mon point de vue, ce serait un excellent élément de routine matinale.

L’auto hypnose pour faire “sas” !

Les effets bénéfiques sont immédiats lorsqu’on s’est bien imprégné de l’exercice. Après une phase de familiarisation, on peut tout à fait adapter la technique à ses besoins. Par exemple je trouve les deux premières techniques, la “power respiration” et “l’écran de cinéma”, bien pratiques pour marquer la transition entre espace personnel et professionnel.

Notamment la « power respiration » qui permet un ressourcement dans le passage du lieu de travail vers le domicile, ou inversement.

Je pense également que cela peut être un très bon moyen de se recentrer après un échange difficile, lors d’une discussion avec une personne énergivore, voire même pour se remettre d’une altercation.

nature

Adapter ces techniques à soi

Finalement il peut exister plusieurs variantes de ces techniques. Elles permettent donc d’adapter leur déroulement à nos propres besoins. Elle deviennent alors des exercices sur mesure très efficaces. Je me suis donc permis d’adapter librement le scénario proposé pour l’adapter au besoin du moment, au type d’énergie dont je voulais bénéficier.

L’auto hypnose est une formidable méthode pour réguler nos émotions. Il est tout à fait possible de mettre son imagination à profits pour affiner les effets souhaités. L’important est de garder à l’esprit que notre inconscient à besoin d’entendre des tournures de phrase positives. En effet, il ne perçoit pas la négation, il faudra donc lui proposer des suggestions de type “je sens sur mon dos une pluie d’eau tiède qui me délasse” et non pas “je sens sur mon dos une pluie qui n’est pas froide …” ou bien “je suis tranquille” et non pas “je ne suis pas tendu”, etc …

Par exemple je me suis permise d’ajouter tout un ensemble de détails dans la dernière technique de “l’eau pure revigorante”. J’avoue avoir un peu détourné l’objectif “revigorant” en un moment ressourçant pour un autre de mes besoins: “le réconfort”. Dans un moment ou j’avais besoin plutôt de chaleur et d’enveloppement, je me suis amusé à changer ce bain revigorant en un bain d’une douce chaleur aux vertus délassantes. Bref, tout est permis à condition de rester dans la bienveillance et le lâcher prise.

sourir

Se sensibiliser davantage à l’hypnose

J’ai découvert l’auto hypnose pour ma part à l’université, durant mes études de psychologie. Je faisais partie d’un groupe d’initiation à l’hypnose Ericksonnienne, puis j’ai approfondi quelques techniques durant une formation de thérapeute familiale et de couple. Avec seulement quelques points théoriques et au bout de quelques heures assidues de pratique, j’ai pu ressentir des effets significatifs notamment dans l’apprentissage de solutions pour la réduction du stress, la canalisation du trac, la favorisation du sommeil, etc…

Sans avoir de nouveau pratiqué depuis longtemps, les simples propositions de ces trois techniques de la semaine 9 m’ont suffit pour réactiver ces vieilles connaissances et obtenir un état de bien être à la demande.

Savoir s’adapter à l’environnement lorsqu’on débute une séance cela s’apprend (comment faire lorsqu’il y a des bruits extérieurs, lorsqu’une pensée parasite s’installe, …) et savoir parler à son inconscient également (les formules adéquats, les mesures de sécurités, les inducteurs, …) mais quelques conseils avisés et individualisés pourrons rapidement vous permettre de cheminer en toute confiance.

Je vous encourage donc à jeter un coup d’œil curieux au blog de Virginie qui a déjà plusieurs articles permettant aux débutants d’acquérir de bonnes bases en auto hypnose.

N’hésitez pas à partager ici vos retours d’expérience et vos questionnements

Je vous souhaite une belle nouvelle semaine et au plaisir de vous lire !

Partager cet article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.