Semaine 27: Laissez-moi rire !

Sans blague ! Aujourd’hui je vous propose de découvrir les bénéfices du rire sur votre bien-être émotionnel. Le rire ? Un sujet peu sérieux quand on aborde l’épuisement ? Certainement pas compte tenu de ses effets sur l’être humain, tant au niveau physiologique que psychologique !

“Le bonheur arrive à ceux qui rient”

Proverbe Japonnais

Je vous propose un aperçu des effets du rire sur notre corps et notre esprit. Nous découvrirons ensuite son intérêt pour réguler notre fatigue émotionnelle. Enfin je vous proposerai plusieurs manières d’accéder à ces bienfaits par différentes techniques: chacun de nous ayant une sensibilité différente, je vous encourage à aller vers celles qui vous inspirent le plus.

Utiliser le rire pour soigner

Le docteur Christian Tal Schaller, médecin suisse, est un pionnier dans la prise en compte de l’être humain dans ces différentes dimensions. Pour lui, nous devons tenir compte du corps, des émotions, de la spiritualité et du mental afin de soigner un individu.

rire

Cette approche de la médecine est nommée “approche holistique” (ce qui signifie “tout entier”). De nos jours, nous ne pouvons plus faire comme si l’être humain pouvait être accompagné seulement sur l’une de ces dimensions, en occultant le reste, puisque nous savons que chacune d’elles interagie avec les trois autres. Car selon les études, les résultats de la médecine holistique (incorporant les avancées de la médecine issues de la science moderne) sont meilleurs que ceux de “l’approche purement matérialiste” comme le dit le Docteur Schaller.

Ce médecin a découvert au fil de sa vie les pouvoirs fabuleux de l’humour et du rire (de l’imagination également), notamment dans l’étude des peuples manifestant une santé meilleure que les occidentaux.

Il a d’ailleurs créé, pour diffuser ses connaissances, un duo détonnant avec l’aide du Clown Kinou, lui même initiateur de l’entrée des Clowns et du pouvoir du rire dans les hôpitaux, pour animer de nombreuses conférences sur ces thèmes.

Le rire ça donne quoi ?

Essayez de vous rappeler votre dernier fou-rire ou la dernière fois que vous avez ri de bon cœur. Comment vous sentiez-vous ? Comment ressentiez-vous votre corps et quelle était la couleur de vos pensées (sombre ou plutôt claire, joyeuse) ?

Sur notre cerveau

Lorsque nous rions le cerveau permet la sécrétion d’endorphines. C’est la même hormone qui est responsable de l’atténuation de la douleur. On parle pour les endorphines d’une sorte de morphine naturelle.

Il est aussi à l’origine d’un ensemble de réaction (de notre hypotalamus) produisant chez nous un état de bien-être et de détente. En gros, notre corps est capable de créer par lui même, naturellement, les substances que l’on trouve chimiquement dans les médicaments et dans certaines drogues. C’est fou quand on y pense!

rires

Sur notre système neurovégétatif

Il diminue le stress, améliore le sommeil et booste nos immunités par son action sur notre système parasympathique (pour comprendre ce système vous pouvez lire l’article sur la cohérence cardiaque et sur le nerf vague).

Sur notre psychisme

Il suscite l’optimisme, participe à chasser l’angoisse et l’inquiétude. Il aurait tendance à apaiser la partie gauche de notre cerveau (le côté avec lequel on raisonne) et à stimuler la partie droite (l’hémisphère qui permet l’imagination, l’intuition, la créativité, etc.).

“Le rire est l’expression primitive de la joie proprement dite ou du bonheur”

Charles Darwin

Sur nos muscles

C’est un très bon exercice musculaire puisqu’il mobilise la plupart des muscles (visage, membres, diaphragme et muscles abdominaux). Le rire accélère les pulsations cardiaques comme le fait un exercice physique intensif.

Sur le système cardio-vasculaire

Il fait baisser la tension artérielle et produit des massages bénéfiques sur nos organes notamment par les mouvements de notre diaphragme.

Sur notre digestion

Il améliore la digestion par la gymnastique abdominale que le rire produit, stimulant nos organes digestifs.

Rions de bon cœur

Il existe depuis le début des années 2000 un développement en France de nombreux lieux et regroupements qui utilisent ces données sur le rire pour en diffuser les bienfaits.

Il existe ainsi une école du rire (ce n’est pas une blague elle existe vraiment), une université du rire à Paris, des clubs de rire à travers le monde et un Laughter Club International (club international du rire), et même une journée internationale du rire qui décerne le prestigieux “Rire d’Or”.

Par le biais de ces différents espaces dédiés au rire, les membres et élèves ont l’opportunité de découvrir et de pratiquer des techniques diverses autour du rire et des émotions au sens plus général telles que:

  • Le yoga du rire
  • La méditation du rire
  • La sophrologie ludique
  • La rigologie (une formation professionnelle créée par Corinne Cosseron)
  • Les clubs de jeux
  • Le coaching du rire
  • Les cures de rire
  • Le clown hospitalier
  • Le rire thérapeutique
  • etc…
enfant rieur

Des adaptations au monde de l’entreprise, à la médecine, au social, à l’enseignement et à la thérapie sont aujourd’hui développées et leur efficacité abondamment reconnue.

Un rire sincère

Dans tous ces domaines l’objectif est bien entendu de rire, de laisser s’accomplir un rire naturel et sincère, car dans ces espaces on ne rit pas “de quelque chose” ou “de quelqu’un” mais on rit bien de joie. Le rire est un outil. Alors c’est un rire qui nous permet de nous reconnecter avec notre vitalité et parfois avec la part en nous qui nous reste de l’enfance. Rire pour être en contact avec son enfant intérieur, celui qui, naturellement sait dédramatiser et mettre à profit son imagination pour traverser les épreuves.

Mais ce sont aussi des méthodes issues des neurosciences, de la psychologie positive et des études sur l’intelligence émotionnelle qui visent un mieux-être et une expression émotionnelle vers un lâcher prise bienfaisant.

Le rire ouvre la porte des émotions

Ne soyez pas trop étonné si le rire vous amène à d’autres émotions. C’est tout à fait normal. Rire est une porte ouverte sur l’émotion de joie et peut alors faciliter le lâcher prise. Ainsi, parfois, une fois les vannes entrouvertes, il vous est plus facile de laisser aller quelques larmes.

C’est d’ailleurs l’une des forces du rire et l’une des raisons pour laquelle le rire et l’humour sont de très bons outils thérapeutiques.

A vous de jouer !

Mes propositions pour susciter la joie

On a tous nos situations de prédilection pour éclater de rire. Nous avons tous notre humour, notre manière de voir le monde et d’y trouver quelque chose de drôle. C’est pourquoi je vous ai préparé une liste non exhaustive de prétextes au rire que je vous laisse compléter en me laissant un commentaire. 😉

fou rire

Regarder ou écouter un spectacle ou un sketch de votre humoriste préféré.

Se brancher sur une radio qui diffuse ce genre de sketch.

Regarder ou écouter un épisode de série drôle.

Lire des blagues sur internet, dans des ouvrages, …

Jouer à des jeux avec vos amis ou votre famille (les enfants sont très forts pour nous faire rire) : préférez les jeux coopératifs (ou jeux gagnant-gagnant) pour éviter les frustrations du perdant.

Essayer de vous rappeler la dernière fois que vous avez ri et pourquoi ?

Vous souvenir d’une blague et tenter de la raconter à quelqu’un.

Passer un bon moment avec une personne qui a un rire communicatif.

Inventer des jeux de mots (je vous épargne les miens sur les conseils avisés de mon entourage). 😀

Visionner une vidéo d’enfant qui rit ou celle d’une personne au rire particulièrement communicatif.

Centrer votre attention sur quelqu’un qui rit près de vous.

Attirer votre attention sur un détail ou une habitude que vous avez et qui peut être source de rire et en rire de bon cœur.

Participer à un club de jeux (et choisissez les jeux drôles ou qui suscitent le rire).

Assister à un spectacle d’humoriste et vous laisser simplement porter.

Participer à un club de rire dans votre ville ou assister à une séance en ligne.

rire naturel

Visiter un magasin de farces et attrapes (et céder à la tentation du nez rouge).

Participer à un atelier de clowns.

Pratiquez une séance de Yoga du rire.

Lisez une bande dessinée humoristique.

Lorsque vous lisez ou observez quelque chose de drôle amusez-vous à déployer votre rire, riez de bon cœur en laissant sortir le rire.

Déclenchez un rire en effectuant des A. A. A. par des expirations saccadées … puis utilisez les autres voyelles O. O. O. I. U. etc…

Arborez un nez rouge (nez de clown) et voyez le résultat notamment chez les enfants (dans le bus, dans les embouteillages, …)

etc…

A voir :

Pour comprendre l’objectif et les effets du rire à l’hôpital: Si vous ne l’avez pas encore fait, je vous conseille de regarder le film “Docteur Patch” sorti en 1998 qui reprend l’histoire du Docteur Adams aux Etats Unis, fondateur d’un hôpital gratuit, dans lequel le rire et la relation (cœur à cœur) du soignant avec son patient était au fondement du soin. C’est un film émouvant de mon point de vue.

Il ne me reste qu’à vous souhaiter une très belle semaine à tous !

N’hésitez pas à me laissez vos retours d’expérience en commentaire 😉

A très bientôt !

Ressources et bibliographie: “Le rire, une formidable thérapie” du Docteur Christian Tal Shaller, Kinou le clown et Corinne Cosseron. “La psychosomatique du rire” du docteur Henri Rubinstein.

En achetant les livres via les liens suivants, la boutique me permet de toucher une commission, cela m’aide à faire vivre ce blog. Merci pour votre soutien 😉

Partager cet article :
  •  
    5
    Partages
  •  
  •  
  •  
  • 5
  •  

5 Replies to “Semaine 27: Laissez-moi rire !”

  1. Alicia M dit :

    Je partage avec vous un spectacle que j’ai vu et qui m’a fait beaucoup rire, pourtant je n’étais pas fan a priori: c’est le spectacle de Manu Payet de 2017 “Emmanuel”. Vous me direz ce que vous en avez pensé 😉

  2. Hello Alicia,

    J’ai découvert récemment grâce à une amie qui fait des spectacles de clown la technique des A,A,A…. O,O,O etc que tu décris. Au début j’étais un peu sur la retenue mais maintenant nous nous payons de vraies barre de rire avec ma fille de 4 ans !

    1. Alicia M dit :

      Génial comme retour d’expérience !!! Merci Valentine. Effectivement ça vaut le coup d’essayer 😂

  3. Bonjour et merci pour cet article. J’adore rire avec mes patients et leur famille. Le plus souvent, c’est spontané, mais parfois nous faisons des exercices qui finissent toujours par des rires spontanés ! Il y a notamment un exercice de rire dans le programme Profamille qui est un programme de psychoéducation pour les familles de personnes souffrant de schizophrénie. C’est un moment très chouette du programme.

    1. Alicia M dit :

      Merci pour ce message 😊 c’est une formation que tu proposes ? Si oui de quelles sources proviennent ton idée d’utiliser le rire ? As-tu des références de livres qui pourraient nous intéresser ?

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.