Semaine 18 : avec toute ma gratitude

Il y a des “merci” qui valent tout l’or du monde ! Cette semaine je vous emmène au pays du contentement. Les études scientifiques sur le pouvoir de la gratitude montrent à quel point cette pratique de la communication peut avoir des effets bénéfiques sur l’état mental d’un individu. Rien de tel pour continuer notre périple sur le chemin de la lutte contre l’épuisement.

La semaine dernière je vous proposais une cure de minimalisme et de simplicité. Cette approche permettait déjà de stimuler notre capacité de contentement (satisfaction). Dans ce nouvel article nous verrons comment formuler notre contentement pour soi même et auprès des autres. Pour commencer voici un tour d’horizon de son étude scientifique, suivi d’une proposition de méthode pour passer une semaine sous le signe de la gratitude.

Gabrielle, 92 ans remercie Pierre son aide soignant lorsqu’il pose une tasse de café devant elle. Elle pose sa main sur son avant bras pour appuyer sa gratitude.

La psychologie positive

J’introduis cet article par une meilleur compréhension de la psychologie positive. En effet, contrairement à ce que dise la plupart des médias par raccourci maladroit, la psychologie positive n’a absolument rien avoir avec la pensée positive. Ce n’est pas un courant qui prône de penser par autosuggestion pour acquérir le bonheur. Vous trouverez pourtant ce raccourci absolument inexact y compris sur les descriptions d’ouvrages tel que “la psychologie positive pour les nuls”.

La psychologie positive est un courant scientifique de la fin des année 90 qui provient des États-Unis et plus précisément de l’Association de Psychologie Américaine. Cette approche a été officialisé par Martin E. P. Seligman son président en 1998.

merci

Ce courant a été créé pour compléter l’approche des troubles et des maladies qui est encore aujourd’hui majoritaire de la psychologie. Contrairement à ces approches, la psychologie positive s’intéresse aux ressources des êtres humains, à la bonne santé et au bien-être. Comme pour tout courant, récent qui plus est, la psychologie positive a ses détracteurs. Pour ma part j’ai décidé d’y être favorable et partie prenante :

  • car ses expérimentations, ses publications sont validées et leurs résultats encourageants.
  • car elle puise ses sources des thérapie humanistes, de l’approche expérimentale et des neurosciences par lesquelles je puise également une partie de mes connaissances.

Cela étant dit, voici donc à prèsent la notion de gratitude selon cette approche de la psychologie positive.

Maria remercie, un sourire sur son visage, Mme Tartempion qui vient de répondre à son sondage par téléphone. Elle peut ainsi finir sa journée de travail en atteignant son objectif.

Exprimer sa gratitude

La gratitude et la science

Les études scientifiques s’intéressant au bonheur et à notre capacité à s’en approcher indiquent que la communication de la reconnaissance et le ressenti de gratitude est un bon moyen d’y parvenir.

Audrey Sitbon, chargée d’études et de recherche pour Santé publique France a publiée en 2017 qu’une revue de littérature de 42 études confirme que “les interventions en psychologie positive sont susceptibles d’améliorer le bien être et de contribuer à réduire les symptômes dépressifs“. L’un des exercices utilisés consiste à “relever de façon régulière les éléments pour lesquels on peut éprouver de la reconnaissance ou de la gratitude”. Cet exercice est une méthode permettant d’augmenter les émotions positives des individus.

Quand était le dernier merci que vous avez reçu ? Comment vous sentiez vous ? Et en général, lorsqu’une personne vous remercie sincèrement, comment vous sentez vous ? Quelle émotion surgit en vous ?

“Exprimer sa gratitude est la stratégie par excellence pour atteindre le bonheur”

Sonja Lyubormirsky – Professeure américaine au département de psychologie de l’Université de Californie

Exprimer de la gratitude envers autrui crée un pont entre nous et les autres. C’est un fabuleux créateur de lien et vous savez maintenant à quel point le lien à l’autre est précieux (voir article semaine 4). En même temps, éprouver de la gratitude envers quelqu’un nous permet de sécréter une hormone fabuleuse: la dopamine (appelée aussi hormone du plaisir) qui nous galvanise.

gratitude

Un exercice au quotidien

Combien de fois dites-vous “merci” chaque jour ? Essayez de faire l’inventaire. Y-a-t’il d’autres “mercis” que vous auriez pu exprimer ?

Il y a bien des situations où l’on oublie d’exprimer ou même de penser à notre gratitude. En effet le cerveau fonctionne de telle sorte qu’il s’habitue à recevoir (le confort, les services, les actes généreux, les possessions, …). Il nous amène petit à petit à penser que tout nous est dû. C’est donc de notre ressort de régulièrement penser aux différents privilèges qui emplissent nos vies.

  • un enfant, un conjoint, un membre de la famille qui nous aime ?
  • un toit, de quoi manger ?
  • un emploi ?
  • la santé ?
  • notre mobilité ?
  • nos sens ?
  • la liberté d’expression ?
  • de l’eau chaude pour notre douche ?
  • de l’eau courante ?
  • l’électricité ?
  • l’éducation ?

Mon enfant de 16 mois me dit “Merci” avec un grand sourire quand je lui tend son doudou. Il le sert contre sa joue.

Votre meilleur outil pour susciter la gratitude en vous, c’est votre conscience. Vous me voyez peut être venir avec mes gros sabots … il s’agit là encore de solliciter votre conscience, focaliser votre attention sur vos sensations et vos pensées dans le présent … votre “pleine conscience”.

Lors d’une fête de la Sainte Barbe (protectrice des pompiers): des larmes et des émotions plein la voix, Gilles et sa famille remercient les pompiers qui lui ont, cette année là, sauvé la vie suite à son infarctus.

Dire mais aussi entendre la gratitude

Votre amie vous serre dans ses bras car vous avez pensé à ce jour particulier.

Le pouvoir du Merci que l’on nous adresse est de savoir combler notre profond besoin de reconnaissance et d’estime de soi.

offrir

Savez vous que lorsque sont échangées trois fois plus d’expressions de gratitudes que de critiques dans le cadre professionnel cela permet de faire émerger notre sentiment de satisfaction ?

Se dire merci à soi même est également un exercice intéressant pour que l’on puisse développer l’indulgence et l’estime que l’on a pour soi.

Exprimer de la gratitude vis à vis de soi ou de son entourage est à la portée de tous: il suffit de se concentrer sur ce que l’on a (nos chances, nos privilèges, nos plaisirs). Ainsi on ressent bien-être et gratitude sur de simples pensées.

Robert Emmons (psychologue auteur du livre “La Gratitude”) et Charles Shelton (psychologue et auteur d’articles scientifiques sur le sujet) indiquent que les individus qui expriment de la gratitude se montrent plus heureux et optimistes. Ils ont également d’avantage d’énergie.

Quel plaisir de voir vos proches découvrir leur présent à Noël ou pour leur anniversaire, lire leur gratitude dans leur regard, quand vous avez su ce qui saurait les toucher.

D’autres études encore montrent que ces derniers sont:

  • moins sujets aux troubles psychiques
  • Combattent mieux la déprime et l’angoisse
  • auraient moins de symptômes somatiques tels que les migraines, les nausées, l’acné, …

En bref, c’est un formidable outils pour notre mental, notre corps, notre lien à l’autre et à notre environnement plus généralement.

Votre voisin vous invite pour souper après que vous l’ayez aidé à retrouver son chat.

A vous de semer la gratitude

Voici venu le moment de prendre quelques notes pour cette semaine … ou les suivantes.

Je vous propose ci-dessous quelques exercices pour débutant en gratitude que j’ai glané dans quelques ouvrages sur le sujet. A vous de voir si vous souhaitez tous les essayer ou laissez vous tenter par celui qui vous parle le plus. Celui qui vous fait “oui” comme disent les Québecois 🙂

Le journal de gratitudes

Cet outil permet de lister quotidiennement les évènements et situations pour lesquels vous ressentez de la gratitude. Cela peut être de la gratitude que vous aurez ressentie pour quelqu’un d’autre ou même vis à vis de vous même.

J’ai réussi à faire une sieste de 5 minutes entre midi et deux; Aujourd’hui j‘ai aidé mon ami à charger la batterie de sa voiture grâce à mes pinces; j’ai bu un thé en compagnie de mon amie.

Si vous avez tendance à voir souvent le verre à moitié vide je vous encourage à vous fixer un chiffre fixe: par exemple noter 3 gratitudes par jour. Cela vous permettra de stimuler votre capacité à observer les situations de gratitudes.

coeur

Inventaire de chances

L’inventaire des chances ou des privilèges est assez proche de l’exercice précédent à la différence qu’il n’est pas un exercice quotidien. Cela peut être un exercice unique à compléter dans le temps sans échéance donnée.

Son objectif est de garder à portée de vue une liste de faits qui peut être lue dans les moments de doute, voire de tristesse, et qui a la capacité de remonter le moral. Pensez à noter ce dont vous êtes le plus fier, ce qui vous a apporté ou vous apporte encore aujourd’hui le plus de joie.

Si besoin, utilisez votre journal de gratitude pour compléter cet inventaire.

Listez sur une feuille vos chances et privilèges sous cette forme là:

  • J’ai la chance de …
  • Je me réjouie d’avoir …
  • Aujourd’hui j’ai la chance de …

J’ai la chance d’avoir pu connaître Chantal durant mon stage de fin d’étude qui m’a appris le soin de soi; celle de vivre dans une région magnifique; J’ai la chance de voir mes proches et de pouvoir leur parler; …

Donnez-lui un aspect agréable: utilisez vos dons de créativité pour le rendre attractif (belle écriture, couleurs, images, …).

Placez-le dans un endroit facilement accessible pour vos moments “sans”.

La lettre de remerciement ou de gratitude

Recevoir c’est agréable mais donner c’est merveilleux !

Dans cette technique je vous propose de jouer les messagers de gratitudes. Pensez aux personnes qui vous ont apporté quelque chose dans votre vie (un parent, un ami, un professeur, …). Quelqu’un envers qui vous ressentez de la reconnaissance. Pensez à ces rencontres, ces moments forts que vous avez vécus.

Certains de ces moments ont peut être eu un impact décisif sur votre chemin de vie ? D’autres ont peut être influencé vos choix pour parvenir à atteindre un de vos rêves ? Listez les personnes qui en ont été à l’origine.

gratitudes

Certaines des personnes de votre liste sont peut être atteignables encore aujourd’hui (par téléphone ou par internet). Si vous ne pouvez pas leur exprimer de la gratitude en les rencontrant physiquement ou encore si c’est pour vous une démarche trop intimidante, je vous propose de leur écrire une lettre (manuscrite ou électronique).

Une simple lettre de remerciement est un cadeau précieux pour celui qui le reçoit et une activité émotionnellement agréable pour celui qui la produit. Elle nourrit également le besoin de lien et de reconnaissance de part et d’autre.

Choisissez l’une des personne de votre liste et lancez-vous !

A vous de jouer !

J’en profite pour vous transmettre toute ma gratitude et ma joie de pouvoir écrire ce blog et ces articles chaque semaine.

Merci à vous d’avoir pris ce temps précieux de votre vie pour en lire le contenu.

Je vous remercie chaleureusement de m’avoir offert votre attention.

Belle semaine à tous sous le signe de la gratitude !

Et à très bientôt pour un prochain article.

Partager cet article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2 Replies to “Semaine 18 : avec toute ma gratitude”

  1. Merci à toi Alicia d’avoir monter ce projet, de transmettre ton savoir et tes expériences… C’est toujours un plaisir de te lire et une grande aide pour cheminer dans mes réflexions 😘😘

    1. Alicia M dit :

      Bonjour Elodie, Je suis tellement heureuse si mes petits articles peuvent servir de quelque manière que ce soit ! Ton commentaire me va droit au cœur et m’offre un peu d’énergie pour continuer ! Merci infiniment 🤗

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.