Connaître le besoin d’alimentation, d’hydratation et d’élimination

Aujourd’hui, dans la rubrique “les besoins en bref” je vous propose de découvrir quelques notions sur les besoins d’alimentation, d’hydratation et d’élimination à travers la prévention de l’épuisement.

Une introduction pour identifier nos besoins, apprendre à les conscientiser et être à leur écoute pour prendre soin de soi. Et pour la suite … rendez-vous dans mes accompagnements en ligne ! 😉

Besoin d’alimentation, d’hydratation et d’élimination, pourquoi y veiller ?

Manger sainement et s’hydrater suffisamment sont des besoins nécessaires à notre survie:

  • Notre organisme a besoin d’un apport suffisant pour se réchauffer et avoir de l’énergie pour nous mettre en mouvement.
  • En parallèle nous avons nécessité d’éliminer régulièrement les déchets qui résultent du fonctionnement de notre organisme. C’est ce que l’on appelle le besoin d’élimination.

Il est important de veiller à ces besoins indépendamment d’une situation de fatigue ou d’épuisement. 

  • Il est intéressant, lorsqu’on évoque cette notion de besoin d’alimentation, d’hydratation et d’élimination, d’avoir en conscience que le stress et la fatigue influencent nos capacités digestives.

Ces besoins au regard de la fatigue émotionnelle

Plus il y a de stress et de fatigue plus notre digestion est difficile.

Ainsi il est important de veiller à garder une alimentation saine, c’est-à-dire celle qui va apporter des vitamines et des éléments bénéfiques à notre corps, de veiller à ce que ce soit des produits de qualité, frais, et d’éviter les aliments trop complexes à digérer.

Il est important de garder cela à l’esprit également sachant que notre stress et notre fatigue nous pousse à nous jeter sur des aliments riches en sucre et en graisse. 

Des illustrations pour conscientiser nos besoins d’alimentation, d’hydratation et d’élimination

Voici les illustrations que j’utilise pour m’entraîner à rester consciente de ces besoins. 

J’ai deux types de cartes inspirantes pour illustrer ces besoins :

carte alimentation et hydratation

En CNV on apprend à se connecter avec l’énergie des besoins mais lorsqu’on débute on peut prendre le temps d’abord d’identifier ses besoins en se remémorant des moments connus, passés ou présents, dans la vie de tous les jours.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Connaître le besoin de lumière

Cela nous permet souvent de voir ce besoin à travers différentes stratégies ou différents moyens que nous avons eu de pouvoir y répondre.

les stratégies de l’alimentation, de l’hydratation et de l’élimination

C’est vraiment important de distinguer les besoins des stratégies que l’on utilise pour les nourrir. Car cela nous permet d’ouvrir un champ des possibles dans nos choix pour y répondre.

On peut d’ailleurs noter que « manger sainement », par exemple, est une stratégie au service du besoin d’alimentation. Une stratégie qui va aller dans le sens de notre santé.

Et manger autrement que sainement est une autre stratégie qui peut être, certes moins au service de notre santé parfois, plus en lien avec un plaisir immédiat par exemple. 

L’idée étant de ne pas se juger ou de culpabiliser de la manière dont on mange mais bien d’être conscient des stratégies qui nous sont disponibles.

L’intérêt est de faire nos choix en conscience.

J’ai commencé par ces besoins parce que je trouve que ce sont des besoins assez facile à connecter, même lorsqu’on est pas habitué à parler de nos besoins. 

Ce sont des besoins qui me paraissent assez aisé d’identifier même si ce n’est pas toujours facile d’avoir pleinement conscience de ces besoins dans le moment présent

Si ce sujet vous intéresse je vous renvoie d’ailleurs vers l’article du blog qui se nomme “manger en conscience”

Observez comment vous vivez ces besoins

Je vous encourage vivement à observer de quelle manière vous répondez à vos besoins d’alimentation, d’hydratation et d’élimination au quotidien car ce sont des besoins qui agissent directement comme un carburant de votre corps.

Imaginons que votre corps soit une voiture, pour que votre véhicule avance à l’endroit où vous voulez qu’il vous emmène, il vous faudra choisir le bon carburant et en quantité suffisante !

Lorsque, pour une raison ou une autre, vous ne pouvait pas répondre de manière satisfaisante à ces besoins, vous allez ressentir une tension interne à votre corps mais également une tension au niveau de votre esprit.

En effet, le manque qui s’exprime en vous peut créer des émotions, des sentiments et sensations désagréables ainsi que des pensées.

Il est important pour moi de noter également qu’il existe des situations de la vie, dans une certaine précarité, où la réponse à ces besoins n’est pas possible par manque de moyens. Dans ces cas là, la tension est d’autant plus forte que le besoin d’alimentation et d’hydratation s’associe à un manque de sécurité ou de préservation

besoin alimentation hydratation élimination

A vous de jouer !

Cette brève introduction sur le besoin d’alimentation, d’hydratation et d’élimination est terminée pour le moment. Mais vous avez la possibilité de vous en inspirer pour commencer à vous familiariser avec ces besoins.

Utilisez vos cartes illustrées ou vos souvenirs et explorez simplement vos ressentis pour faire grandir, pas à pas, votre connaissance du besoin.

N’hésitez pas à me laisser vos réactions et questions en commentaire sous cet article.

Pour allez plus loin je vous donne rendez-vous dans mes accompagnement en ligne 😉

Partager cet article :
  •  
    1
    Partage
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  

8 Replies to “Connaître le besoin d’alimentation, d’hydratation et d’élimination”

  1. J’ai vraiment du mal avec l’alimentation, et surtout une alimentation saine. J’ai conscience que c’est la base de notre forme, j’essaie d’y remédier, mais c’est compliqué pour moi.

    1. Alicia M dit :

      Merci Aurore pour ton témoignage. Effectivement notre relation à la nourriture peut être parfois complexe.
      On a beau savoir que c’est important d’y veiller, notre bonne volonté peut être entravés par de nombreuses choses: nos transmissions familiales, nos habitudes alimentaires parfois très ancrées, un apprentissage par automatismes (pour réguler nos émotions par exemple), notre culture, notre milieu de vie (et l’alimentation de ceux avec qui on partage notre table 😉), et les facteurs physiologiques tel que le fonctionnement de notre thyroïde, ou de notre hypothalamus, etc. C’est tout un programme donc je comprends fort bien ce ressenti.

  2. Bonjour,
    Cet article est assez intéressant et encourageant !! Effectivement, nous sommes ce que nous mangeons et buvons, bien sûr ! Au niveau de mon alimentation, personnellement j’essaie de manger de bonnes choses et assez équilibré, par contre j’ai du mal avec l’eau. Et pourtant c’est notre carburant essentiel ! J’oublie de boire et quand je bois, c’est là où je me rends compte que mon corps est en manque de ce élément naturel indispensable. Depuis quelque temps j’ai pris l’habitude de boire un grand verre d’eau en me levant et ça me fait vraiment du bien pour démarrer la journée ! Je trouve que les cartes illustrées sont une bonne idée et astuce pour mettre en place de bonnes habitudes afin de prendre soin de notre plus beau trésor : notre corps !
    Merci pour passer le message et nous rappeler de l’importance de bien manger et boire !

  3. Bonjour Alicia,
    Ton introduction me parle. C’est peut-être un peu brusque, mais je trouve que nous sommes ce que nous mangeons. L’alimentation comme le sommeil ou la respiration sont les bases de nos besoins primaires. Merci d’avoir lancé le sujet !

  4. J’ai appris plein de choses ! Étant en train de me former à la CNV je trouve l’approche très instructive et je vois cela d’un autre aspect. Merci beaucoup !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.