Connaître le besoin de stimulation sensorielle

Dans cet article de la rubrique “les besoins en bref“, je vous propose de découvrir notre besoin fondamental de stimulation sensorielle.

Après une présentation du besoin nous verrons son importance dans les situations d’épuisement. En fin je vous proposerez une manière de vous familiariser avec ce besoin afin de développer notre capacité à en prendre soin.

Pour aller plus loin je vous donne ensuite rendez-vous dans mes accompagnements en ligne.

Table of Contents

Besoin de stimulation sensorielle, pourquoi y veiller ?

La stimulation sensorielle est l’action par laquelle nos sens sont stimulés, c’est à dire le moment où ils reçoivent des informations, perçoivent quelque chose provenant de notre environnement ou de nous même.

Les cinq sens les plus connus sont la vue, l’odorat, le toucher, le goût et l’ouïe. Toutefois il existe également un sens kinesthésique qui perçoit les informations provenant de nos mouvements et de la place de notre corps dans l’espace. Ce sens existe par l’intermédiaire de nos muscles et de notre oreille interne, entre autres.

Le besoin de stimulation sensorielle est un besoin présent pour l’être humain depuis le ventre de la mère jusqu’à la mort. Tout d’abord les stimulations sensorielles in utero permettent au bébé de commencer à se familiariser avec son environnement avant même de paraître.

Il entend la voix de ses parents, développe ses capacités gustatives et de toucher dans le liquide amniotique et ressent les balancements créés par les mouvements de sa mère.

À la naissance nous avons besoin de ces stimulations sensorielles pour découvrir notre environnement, l’explorer et communiquer avec lui. C’est par les différentes informations qui nous parviennent de nos sens que l’on peut construire notre compréhension du monde. C’est aussi grâce à eux que nous pouvons interagir avec lui.

Et par la suite ?

En plus de cet aspect informatif, la stimulation sensorielle permet d’affiner notre identité, nos goûts, nos préférences et donc nos choix. Nos décisions proviennent en partie de l’utilisation de nos sens mais aussi de notre mémoire des expériences passées.

stimulation sensorielle enfant

Puis les stimulations sensorielles demeurent importantes jusqu’à la fin de notre vie car elle peuvent être, d’une part, une source de plaisir:

  • Ecouter une belle musique;
  • Assister à un lever de soleil;
  • Tenir la main d’un proche;
  • Déguster un bon dessert;
Les lecteurs de cet article ont également lu :  Connaître le besoin de célébration de la vie

Et d’autre part, ils nous permettent:

  • D’évoluer dans notre environnement (marcher, bouger, voyager, danser, …);
  • De percevoir les risques (signal de danger);
  • De pouvoir se protéger (trouver un abri, choisir nos ressources, …);
  • D’être tourner vers les autres et le monde;
  • De communiquer, découvrir, explorer;

Alors qu’en est-il de l’importance de ce besoin dans les situations de fatigue émotionnelle ?

Le besoin de stimulation sensorielle vis à vis de la fatigue émotionnelle

Continuer à stimuler nos sens nous permet donc de rester ouvert à notre environnement. En l’absence de stimulation, le risque est le repli sur soi, la modification de notre perception du monde, ou même des manifestations dépressives.

Ce sont d’ailleurs des éléments que l’on perçoit notamment dans le vieillissement, lors de l’émoussement des capacités sensorielles (difficultés visuelles, perte de l’audition, …). Ce besoin de stimulation sensorielle est donc essentiel du début à la fin de la vie.

la stimulation sensorielle

Je pense que ces derniers éléments vous auront mis sur la voie de l’importance de ce besoin en cas de fatigue émotionnelle ou d’épuisement.

Nos sens étant capables à la fois de nous ouvrir au monde, de nous guider pour nous protéger et de nous offrir du plaisir, il est crucial d’en prendre soin.

La fatigue émotionnelle peut créer en nous une hypersensibilité sensorielle ou une perte de sensibilité.

L’excès de stimulation peut lui-même provoquer de la fatigue (bruit prolongé ou répétitif, sollicitation continue, …). Toutefois, en cas de fatigue ou d’épuisement, un recours à des stimulations sensorielles douces et adaptées, offrant du plaisir, permettront de lutter contre le risque dépressif, et les symptômes de repli ou de distanciation émotionnelle.

Prendre soin de son besoin de stimulation sensorielle, en offrant à son corps des moments de détente et de bien-être, favorisera le ressourcement.

De plus certaines stimulations particulières telle que la vue, l’odeur, le son et les mouvements suscités par la nature (bain de nature) ont un effet bénéfique prouvé sur notre système nerveux:

  • Réduction du stress,
  • Restauration de nos capacités d’attention,
  • Amélioration de l’humeur,
  • Favorise la douceur l’empathie et la capacité à prendre soin de soi,
  • Augmente les effets durant une convalescence,
  • etc…

Deux illustrations pour conscientiser le besoin de stimulation sensorielle

J’aime visualiser les cartes des besoins pour solliciter ma mémoire des ressentis. Par exemple, les cartes ci-dessous permettent de se relier au besoin de stimulation sensorielle. On peut les utiliser pour se familiariser avec le besoin. Voici les deux sortes que j’utilise:

Celle de Léti Gribouille du blog Apprentie Girafe et les cartes de Communication Bienveillante éditée par Human Matters

Observez comment vous vivez ce besoin

Le principe est donc de garder en tête l’importance de ce besoin de stimulation sensorielle afin de lui offrir des réponses adaptées. C’est une manière de prendre soin de soi.

Par exemple, comment nourrissez-vous votre besoin de stimulation sensorielle ? Avez-vous des moments identifiés dans votre semaine pour en prendre soin ?

Comment ressentez-vous que ce besoin soit satisfait ? Et quelles sensations peuvent vous indiquer, au contraire, que vous avez besoin de nourrir ce besoin ?

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Connaître le besoin de paix

Etes-vous sensible à ce besoin ou vous est-il quelque peu étranger pour le moment ? Finalement avez-vous conscience de son importance pour vous ?

Les stratégies du besoin de stimulation sensorielle

De nombreuses stratégies peuvent être mise en place afin de répondre à ce besoin. Il peut d’ailleurs être utile de les lister pour soi-même, de créer un répertoire personnel de sources et de stimulations sensorielles agréables.

Chacun étant unique nous ne pouvons pas aimer et apprécier les mêmes choses, c’est pourquoi je vous encourage à créer votre propre liste un peu à la manière de la liste des petits plaisirs que je vous ai présentée ici.

Le bain de nature se retrouve en première ligne pour l’épuisement, toutefois vous pouvez avoir d’autres idées, plus accessibles ou plus personnelles. Voici quelques exemples pour vous inspirer, d’autres vous viendront spontanément par association d’idées j’en suis sûre 🤗

le besoin de stimulation sensorielle

Quelques idées à piocher

  • Vue: observer de belles peintures ou dessins, contempler un paysage, voir le soleil se coucher, observer le visage de quelqu’un qu’on aime, s’entourer de belle couleurs (vêtement, accessoire, déco, …), peindre à l’aquarelle, s’entourer de belles choses, etc…
  • Odorat: respirer une fleur, sentir la nature après la pluie, choisir un parfum apaisant, respirer de la lavande, utiliser des huiles essentielles, sentir l’odeur des épices, etc…
  • Goût: déguster un bon plat, boire une infusion de plante ou d’épice, découvrir de nouvelles saveurs des cuisines du monde, essayer de manger en conscience, etc…
  • Ouïe: Ecouter un beau morceau de musique, assister à un concert, écouter le chant des oiseaux, se laisser bercer par le bruit de l’eau (au choix: de la pluie, de la mer, de la rivière ou encore d’une fontaine), entendre le silence, etc…
  • Toucher: tenir la main, recevoir et donner un câlin, caresser un animal, sentir la matière d’un textile doux, passer sa main dans l’eau, manipuler des graines (semoule, lentille, farine, etc.), manipuler de la terre, toucher des feuilles, marcher sur des feuilles ou de l’herbe pieds nus, etc…
  • Kinesthésie: se laisser porter dans un hamac, être bercé dans ou sur l’eau, danser, se promener, dormir avec une couverture lestée, recevoir et donner un câlin, sauter sur un trampoline, s’allonger dans l’herbe ou sur la neige, pratiquer le yoga ou le Pilates, faire des séances d’ostéopathie, bénéficier d’un massage, chanter, etc…

A vous de jouer !

J’espère que cet article vous aura donné envie d’écouter ce besoin de stimulation sensorielle et des idées pour en prendre soin. Il peut être interessant de sortir de nos habitudes et d’explorer des territoires inconnus pour découvrir de nouvelles sensations agréables.

Prenez le temps de découvrir ce besoin et toute la palette colorée des possibilités de le nourrir.

J’attends avec impatience vos réactions et questions en commentaire.

Au plaisir de vous lire ici et/ou de vous retrouver dans mes accompagnements en ligne 🤗

Partager cet article :
  •  
    1
    Partage
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  

One Reply to “Connaître le besoin de stimulation sensorielle”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.